Atelier “Art contemporain et pratiques géographiques” à l’ESAM Caen – Changer les regards sur la presqu’île et l’estuaire de l’Orne

L’ESAM (école supérieure d’arts et médias) Caen/Cherbourg a organisé le mercredi 19 Juin 2013 à Caen un premier atelier de recherche dans le cadre du MEPIC (Musée éclaté de la presqu’île de Caen). Le MEPIC est un projet artistique porté par l’ESAM : il s’agit du volet contemporain du Festival Normandie Impressionniste dont la 2ème édition a lieu cet été dans les deux régions. L’exposition consiste en 15 projets d’artistes différents invités à créer une œuvre en résonance avec le traitement du thème de l’eau par les impressionnistes. Ces pièces sont présentées dans 15 conteneurs éparpillés sur le territoire entre Caen et la mer du 28 juin jusqu’au 28 octobre 2013.

Intitulé “Art contemporain et pratiques géographiques : territoires en représentation“, ce premier atelier, organisé par Claire LE THOMAS du laboratoire de l’art et de l’eau de l’ESAM en collaboration avec l’UFR de géographie de l’UCBN et le laboratoire Géophen LETG CAEN UMR 6554 CNRS, avait pour objectif de déplacer/confronter les regards portés sur la nature, le paysage de la presqu’île de Caen, et plus largement le territoire de Caen à l’estuaire de l’Orne à Ousitreham. Artistes et scientifiques ont partagé leurs points de vue et leurs représentations du territoire, de ses héritages et de son devenir.

La journée s’est déroulée en deux temps :

La matinée a été consacrée à une performance artistique déambulatoire (en bus, et à pied) : Dector et Dupuy ont proposé une visite guidée de la presqu’île amenant les participants à porter leur regard sur des détails du paysage jusqu’à la plage de Ousitreham. Ces derniers invitent à s’interroger sur de multiples héritages.

Marie-Anne Germaine
La presqu’île, Caen. 19 Juin 2013. MAG 

Le pont de Calix, Caen. 19 juin 2013. MAG
Le pont de Calix, Caen. 19 juin 2013. MAG
Vue sur l'estuaire de l'Orne, Amfréville, 19 Juin 2013. MAG
Vue sur l’estuaire de l’Orne, Amfréville, 19 Juin 2013. MAG

L’après-midi s’est déroulé en salle autour d’interventions d’artistes participant au MEPIC qui ont pu présenté les œuvres en cours de finalisation (Jonathan Loppin et Ariane Michel) et de géographes proposant pour l’un, un regard informé par le temps long sur l’environnement de la presqu’île et ses projets (Laurent Lespez) et l’autre, une réflexion plus générale sur les rapports entre esthétique et environnement et la nécessité de développer une véritable esthétique environnementale (Nathalie Blanc) :

Laurent LESPEZ – Les possibles et nos représentations, la presqu’île sous le regard de la longue durée [écouter son interventionécouter les questions/échanges]

Jonathan LOPPIN – Sand Memorial, présentation de l’oeuvre réalisée à Ouistreham [écouter son interventionécouter les questions/échanges]

Nathalie BLANC – Esthétique environnementale : quels liens au politique ? [écouter son interventionécouter les questions/échanges]

Ariane MICHEL – Le dernier voyage, présentation de l’œuvre réalisée à Sallenelles [écouter son interventionécouter les questions/échanges]

Deux autres ateliers sont d’ores et déjà prévus en septembre 2013 – “Identités portuaires, les espaces de l’eau” – et en octobre 2013 – “Jeux d’échelles”.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.