Série de reportages sur le label “Rivières sauvages” sur TF1

“Rivières sauvages” est un fonds pour la conservation des rivières sauvages créé en 2011. Soutenu par des ONG comme WWF, SOS Loire Vivante , le Conservatoire National Saumon Sauvage ou  Moutain Wilderness, il a pour ambition de susciter le développement d’une « culture de la nature » inspirée de celle identifiée aux États-Unis, au Québec ou en Irlande afin de protéger efficacement les « dernières rivières naturelles ». Définie comme un « écosystème aquatique au stade climacique » (Rivières sauvages, 2011, p. 22), la « rivière sauvage » se distingue par un label décliné en 3 niveaux fonction de son « degré de naturalité » ou de « sauvagitude » déterminé selon des critères biologiques, hydrauliques, hydrogéomorphologiques et physico-chimiques. Ce modèle s’ancre sur l’idée nord-américaine de wilderness ou idéologie de la nature vierge. Les images associées privilégient des rivières à méandres, voire en tresses, caractérisées par des écoulements rapides sur fond caillouteux et une succession d’habitats variés insérés dans un environnement verdoyant de prairies humides ou de bois. À moyen terme (10/15 ans), la sanctuarisation est clairement reconnue comme un objectif devant concerner près de 10% du linéaire. Dans l’Ouest de la France, cela concerne deux cours d’eau bretons : le Léguer dont les gestionnaires ont demandé le label et l’Ellé identifié comme un site potentiel.

Les reportages diffusés au JT de 13h sur TF1 en Avril 2012.

Vidéo / Le Léguer, un trésor de rivière sauvage :

Vidéo / La rivière du Chéran, perle du massif des Bauges :

Vidéo / Bientôt un label pour les rivières sauvages :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.